Val d'Oise : Le commissariat de Sarcelles attaqué au mortier d’artifice

RIXE Aucun blessé n'est à déplorer

C.Po.

— 

Des officiers de police patrouillent à Sarcelles, dans le nord de Paris, le 3 février 2021 (Photo illustration).
Des officiers de police patrouillent à Sarcelles, dans le nord de Paris, le 3 février 2021 (Photo illustration). — ALAIN JOCARD / AFP

Les violences ont duré près d’une demi-heure. Jeudi soir, peu avant 19h30, le commissariat de Sarcelles, dans le Val d'Oise, a été la cible de jets de projectiles en tout genre, notamment des cailloux et des mortiers d’artifice, a appris 20 Minutes de source policière, confirmant une information de France Info. Une trentaine de personnes participait, selon cette source, aux échauffourées.

Aucun blessé n’est à déplorer et six personnes ont été interpellées au cours de la soirée, notamment pour « participation à un groupement armé » et « outrage et rébellion ». Dans la soirée, le maire PS de la commune, Patrick Haddad, a lancé dans la soirée un appel au calme sur les réseaux sociaux avant d’interpeller le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, sur la vétusté du commissariat. « J’interpelle de nouveau le ministre de l’intérieur pour qu’il fasse construire un nouveau commissariat, digne de ce nom, à Sarcelles. Une visite du terrain que nous leur avons réservé aura lieu très prochainement en présence des autorités préfectorales », a-t-il indiqué sur Facebook.

Cette attaque au mortier d’artifice rappelle celle menée contre le commissariat de Champigny-sur-Marne il y a près de cinq mois. Depuis 2017, la vente de ces engins est pourtant réservée aux professionnels mais l’interdiction est facilement contournable sur Internet où des sites européens proposent pour une quinzaine d’euros environ ces feux d’artifice. « C’est devenu une arme extrêmement courante, estimait en octobre dernier dans nos colonnes Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat Unité SGP-FO. Je ne connais pas un policier travaillant sur la voie publique qui ne s’est pas pris un coup de mortier, notamment en région parisienne ou dans les grosses agglomérations. »