Gers : Victime d’un arrêt cardiaque, il est sauvé grâce à « un bon Samaritain »

SECOURS Grâce à l’application Staying Alive, une habitante de Fleurance a apporté des premiers secours primordiaux à la victime jusqu’à l’arrivée des pompiers

J.R.

— 

Un camion de pompiers. (illustration)
Un camion de pompiers. (illustration) — LOUAI BARAKAT/SIPA

Grâce à l’application Staying Alive, une habitante de Fleurance, dans le Gers, a sauvé une vie ! A seulement 23 ans, Marie Gonella, assistante de petite enfance, a su garder son sang-froid pour porter secours à une personne en arrêt cardiaque.

Le 28 janvier à 11h40, alors que cette gendarme réserviste rentrait chez elle, la sonnerie de son téléphone retentit, indiquant par l’application Staying Alive qu’une personne a besoin d’assistance. Guidée par la géolocalisation de l’application et par un opérateur sapeur-pompier du centre de traitement de l’alerte (CTA), elle se rend en trois minutes auprès de la victime, place de la République, à 500 mètres de chez elle.

Massage cardiaque crucial

Equipée de gants et d’un masque, elle trouve la victime allongée sur un banc, inconsciente et sans respiration. Après l’avoir placée sur le sol avec l’aide de témoins, la bonne Samaritaine a débuté un massage cardiaque, épaulé par l’opérateur CTA toujours en ligne. « Les gestes sont revenus automatiquement, explique-t-elle. Je n’étais pas sûre qu’il repartirait, je ne savais pas depuis combien de temps il était en arrêt cardiaque. »

Trois minutes de massage cardiaque cruciales pour la victime, en attendant les secours arrivés rapidement sur les lieux. Les sapeurs-pompiers ont ensuite pris le relais, soutenus quelques minutes plus tard par les personnels du SMUR d’Auch. La victime a pu être ranimée et, une fois stabilisée, a été transportée à l’hôpital d’Auch.