Doubs : Croyant échanger avec la chanteuse Alizée, il se fait soutirer 15.000 euros

ARNAQUE Des escrocs qui se faisaient passer pour la chanteuse Alizée ont soutiré 15.000 euros à un habitant du Doubs, sa famille lance l'alerte

G.V.

— 

Illustration. Un gendarme devant un ordinateur
Illustration. Un gendarme devant un ordinateur — C. Allain / 20 Minutes

L’arnaque n’est pas nouvelle, mais continue de faire des victimes. Un habitant du Doubs a été escroqué via Internet, d’un montant de 15.000 euros, rapporte L’Est Républicain. Appelée l’arnaque du « brouteur », elle est souvent menée depuis certains pays d’Afrique dénués d’accord de coopération avec la justice française et vise souvent les personnes vulnérables.

Les escrocs ont d’abord repéré leur victime, une personne fragile, qui consultait à tout va les pages dédiées à la chanteuse Alizée. Puis ils l’ont contacté en se faisant passer pour elle. Une idylle virtuelle est née, et le piège s’est refermé. La fausse Alizée lui a demandé de l’argent, prétexté vouloir rapatrier un gros héritage depuis l’Afrique… Cartes prépayées, petits envois d’argent, faux sites Internet, la victime ne doit son salut qu’à sa famille qui a découvert le pot aux roses et a immédiatement saisi la justice et la gendarmerie. Une famille qui souhaite à présent alerter sur cette arnaque.