Loire-Atlantique : Un maire reçoit un skateboard au visage pour une histoire de masque

VIOLENCES Le maire de La Turballe a été pris à partie par plusieurs jeunes, mercredi

J.U.
— 
Une écharpe de maire (illustration).
Une écharpe de maire (illustration). — SICCOLI PATRICK/SIPA

Une plainte doit être déposée ce jeudi à la gendarmerie. Mercredi, le maire de La Turballe (Loire-Atlantique) a été victime d’une agression sur sa commune. Didier Cadro raconte dans un communiqué de presse avoir été pris à partie par plusieurs adolescents et des ouvriers pour une histoire de masque.

« J’ai remarqué des jeunes filles près du parc des sports dont l’une ne portait pas de masque. Alors que je lui demandais, en faisant état de ma qualité de maire, d’en mettre un et d’appeler ses parents, de jeunes garçons sont arrivés pour m’insulter et l’un d'eux m’a jeté son skateboard au visage. Des ouvriers de passage s’en sont mêlés en prenant fait et cause pour ces jeunes. »

Didier Cadro, qui s’est confié plus en détail sur cet incident auprès de France Bleu Loire Océan, n’a pas été blessé mais se dit très choqué. Il explique avoir d’abord cherché dans sa voiture s’il avait un masque à donner à la jeune fille, en vain. C’est ensuite que l’adolescente a appelé ses amis en renfort et que la situation a dégénéré.