Couvre-feu à Toulouse : Un ado organise une fête clandestine, 72 contraventions dressées

PRIVES DE SOIREE Les gendarmes sont intervenus à L’Union, dans la banlieue toulousaine, ce mardi soir, pour interrompre une fête clandestine qui réunissait une centaine de personnes

N.S. avec AFP

— 

La fête était organisée par un adolescent. Illustration.
La fête était organisée par un adolescent. Illustration. — Pixabay

D’après la gendarmerie de la Haute-Garonne, qui rapporte les faits sur Facebook, l’organisateur de l’événement, âgé de 17 ans, « s’est laissé déborder ». Une centaine de personnes ont participé à une fête ce mardi soir à L’Union, dans la banlieue nord-est de Toulouse. Si entre 30 et 40 d’entre elles ont réussi à s’échapper sans être contrôlées, 72 ont reçu une contravention de 135 euros pour non-respect des consignes sanitaires.

C’est lors d’un contrôle effectué par une patrouille, aux alentours de 19 h, soit une heure après le début du couvre-feu, que les gendarmes ont appris la tenue de cette fête clandestine. Les jeunes interrogés s’y rendaient en bus.

L’ado et ses parents entendus ce mercredi

L’organisateur de 17 ans ainsi que ses parents, absents du domicile familial lors des faits, ont été entendus ce mercredi pour « mise en danger de la vie d’autrui ». Selon les gendarmes, « la responsabilité pénale des parents du mineur est susceptible d’être engagée ».