Normandie : Le taxirail, un train autonome, pourrait sauver une dizaine de petites lignes ferroviaires

TRANSPORTS Ces modules pouvant transporter jusqu’à 40 personnes ont déjà suscité l’intérêt de plusieurs collectivités territoriales

20 Minutes avec agence

— 

Des rails SNCF. (Illustration)
Des rails SNCF. (Illustration) — VINCENT WARTNER / 20 Minutes

Le taxirail, un train autonome conçu par EXID Concept & Développement, pourrait  transporter des passagers en Normandie d’ici 2024. Le système intelligent consiste à faire circuler des modules pouvant chacun emmener jusqu’à 40 personnes, rapporte 76actu.

Ces véhicules sont propulsés par un moteur hybride à hydrogène. Le taxirail offre une solution de mobilité à moindre coût, qui a tout pour séduire les collectivités territoriales cherchant à faire survivre les lignes de chemin de fer délaissées. « La communauté d’Agglomération Seine- Eure a déjà montré un grand intérêt », indique Régis Coat, PDG de l’entreprise. « Des études de faisabilité sont en cours. »

Alimenter des lignes très peu desservies

Le projet de train intelligent n’est encore qu’en développement mais il intéresse déjà des clients potentiels. « Nous sommes en discussion avec plusieurs régions pour les phases de test et d’implantation », assure Régis Coat. A terme, les modules autonomes pourraient desservir une dizaine de lignes normandes, dont les liaisons entre Le Havre et Rolleville ou entre Deauville/Trouville et Cabourg.

Les lignes Rouen rive gauche – Saint-Pierre-Lès-Elbeuf, Glos Montfort – Honfleur ou encore Bréauté – Fécamp pourraient également accueillir les modules autonomes circulant à 100 km/h environ. « Le taxirail s’arrêtera autant de fois que nécessaire pour faire descendre ou monter les personnes à la demande, selon les arrêts prévus sur le trajet », détaille Régis Coat, comparant le module à un ascenseur.

Outre son exploitation de lignes peu ou pas desservies par la SNCF, cette innovation permettrait de limiter la pollution due aux déplacements. Régis Coat estime ainsi à 446 tonnes la quantité de CO2 annuelle économisée sur un trajet de 18 minutes avec un taxirail.