Nantes : La femme de ménage alerte les pompiers, une adolescente sauvée

INCENDIE De la fumée s'échappait dans la maison pendant qu'une jeune fille de 13 ans dormait

F.B.

— 

Des pompiers à Nantes.
Des pompiers à Nantes. — F.BRENON/20 Minutes

« L’intervention de la femme de ménage a été déterminante », souligne le service départemental d'incendie et de secours (Sdis). Une jeune fille de 13 ans a été prise en charge par les pompiers ce lundi matin après un important dégagement de fumée dans sa maison, près du rond-point de Rennes, à Nantes.

C’est une employée de ménage qui a donné l’alerte vers 8h20 après avoir constaté la présence de fumée dans le logement. Le détecteur de monoxyde de carbone​ était également déclenché. L’adolescente dormait et ne s’était rendu compte de rien. Elle était toutefois exposée à une dangereuse intoxication.

Les sapeurs-pompiers ont découvert que la fumée s’échappait d’un poêle à granules dont la porte était restée ouverte. La maison disposait par ailleurs de deux détecteurs incendie dont les piles avaient été retirées. « Un détecteur sans pile est un ange gardien sans ailes », rappelle le Sdis.