Strasbourg : Un engin incendiaire et des vêtements sombres retrouvés après la manif de samedi

MANIFESTATION L’engin, composé d’un aérosol et de mortiers, a été trouvé par la police à côté de plusieurs sweats à capuche noirs et d’accessoires comme des lunettes de ski

G.V.

— 

Illustration. Une voiture de police en intervention, le 15 janvier 2019, à Paris.
Illustration. Une voiture de police en intervention, le 15 janvier 2019, à Paris. — Clément Follain / 20 Minutes

Environ 400 « Citoyens en colère » défilaient samedi à Strasbourg pour réclamer « davantage de libertés ». Une manifestation autorisée par la préfecture à condition, comme pour les autres et cela depuis plusieurs semaines, qu’elle se déroule en dehors de l’ellipse insulaire.

Alors que la manifestation s’était déjà dispersée près du Conseil Régional, les forces de l’ordre ont découvert un engin explosif artisanal non loin de la place, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace. Le dispositif, composé d’un aérosol et de mortier, « peut être très dangereux » confirme à 20 Minutes une source policière. Ce n’est « pas quelque chose que l’on a l’habitude de voir dans les manifestations strasbourgeoises », ajoute cette même source. Ont également été retrouvé au même endroit des sweats à capuche de couleur noire, des lunettes de ski, des casquettes… Le tout aurait pu être positionné là, « en réserve ».

Cette découverte intervient alors qu’un appel à une « action coup d’éclat en fin de manifestation » avait été lancé sur les réseaux sociaux par certains militants, précisent les DNA. Dès vendredi soir, l’un des organisateurs avait d’ailleurs été placé en garde à vue pour provocation à commettre crimes et délits par voie électronique.