Gironde : La conductrice qui avait pris la fuite après avoir grièvement blessé un jeune cycliste mise en examen

ENQUETE La jeune femme qui avait pris la fuite au volant de sa voiture, après avoir percuté un jeune cycliste à Ludon-Médoc le 8 février dernier, a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire

M.B.

— 

Voiture de gendarmerie. Gendarmes. (Illustration)
Voiture de gendarmerie. Gendarmes. (Illustration) — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Une information judiciaire du chef de blessures involontaires par conducteur d'un véhicule terrestre à moteur avec ITT supérieure à trois mois, aggravé par délit de fuite, a été ouverte par le parquet de Bordeaux samedi dernier. Une jeune femme de 20 ans a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire tout véhicule à moteur, et avec un suivi socio judiciaire.

Elle est suspectée d’avoir pris la fuite au volant de sa voiture, après avoir violemment percuté un cycliste, lundi 8 février dernier. L’accident s’était produit sur la commune de Ludon-Médoc (Gironde) sur la RD2, entre 6 h 40 et 6 h 50. La victime, un jeune homme de 18 ans, avait été grièvement blessée et conduite au CHU Pellegrin à Bordeaux.

Un appel à témoins avait été lancé pour retrouver la fuyarde. Selon nos informations, la jeune femme interpellée réside à Talence, mais a été interpellée sur la commune voisine de Macau. Elle a été appréhendée le mercredi 10 février, suite à une autre intervention des gendarmes sur cette même commune de Macau.

Le jeune homme de 18 ans est sorti du coma

Ils ont alors fait le lien avec l’accident, et ont fait effectuer des constatations techniques sur le véhicule de la personne, « qui n’a eu d’autre choix que de reconnaître les faits », dit-on de source proche de l’enquête.

Le jeune homme de 18 ans est pour sa part sorti du coma, et son pronostic vital n'est plus engagé. Le parquet de Bordeaux indique que « l'information judiciaire aura pour but, notamment, de déterminer les circonstances exactes de l'accident sachant que la victime n'a pu être entendue pendant le temps de la garde-à-vue car elle était encore hospitalisée. »