Nantes : Quatre hommes arrêtés après la découverte de deux cadavres de chèvres avec les têtes carbonisées

SAUVAGERIE Les ovins ont été découverts massacrés dans une cour d’immeuble

David Phelippeau

— 

Des chèvres (illustration)
Des chèvres (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Vendredi, les policiers reçoivent un appel vers 8 h 40 signalant des individus qui seraient en train de tuer « un gros animal » dans une cour d’immeuble, située secteur du Clos Toreau à Nantes.

Quand ils arrivent sur place, ils tombent sur quatre hommes autour d’un SUV. Il s’en dégage une forte odeur de brûlé, raconte un rapport envoyé par la police lundi. À côté, par terre, il y a le cadavre d’une première chèvre découpée en morceaux et sans la tête, et le cadavre entier d’une seconde qui a été égorgée.

Enfin, dans un bac juste à côté, ils découvrent deux têtes de chèvre brûlées au chalumeau à gaz et carbonisées. Une hachette et deux grands couteaux de cuisine, tous les trois recouverts de sang et retrouvés au sol, sont saisis. Les identités des quatre individus, âgés de 26 à 39 ans, sont relevées. Une enquête a été ouverte par la police pour retrouver l’éleveur des ovins.