Marseille : Une fête clandestine sur le campus de Luminy se disperse dans le désordre

COUVRE-FEU Les forces de l’ordre ont été la cible de jets de pierres et de bouteilles à Marseille

C.D.

— 

Sur les hauts de Luminy, à Marseille, le panorama sur la mer est imprenable
Sur les hauts de Luminy, à Marseille, le panorama sur la mer est imprenable — Mathilde Ceilles / 20 Minutes

La police est intervenue avec des renforts jeudi soir sur les lieux d’une fête clandestine étudiante, sur le campus de Luminy à Marseille, a-t-on appris de source policière, confirmant une information de France Info.

Une cinquantaine de personnes s’étaient réunies en extérieur à l’arrière des bâtiments, dans le parc des Calanques. La police est intervenue vers 22 h 30, après avoir été prévenue par les vigiles du site. Des renforts ont dû être appelés, et le calme n’est revenu que vers 1 h du matin. Selon La Provence, les forces de l’ordre, cibles de jets de cailloux et de bouteilles, ont fait usage de gaz lacrymogène. Un jeune homme a été interpellé pour un jet de pierres.

Ce n’est pas la première fois que le campus de Luminy accueille une fête non autorisée. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Marseille pour mise en danger de la vie d’autrui après une soirée organisée sur le campus de Luminy le 3 septembre dernier. C’est le président de l’université, Éric Berton, qui avait alors effectué ce signalement auprès de la procureure de la République.