Nord : Les gendarmes secourent une personne et tombent sur un gros trafic de stups

ENQUETE Grâce à un appel de détresse, les gendarmes de Cambrai ont fait une découverte stupéfiante

Mikaël Libert
Un véhicule de la gendarmerie (illustration).
Un véhicule de la gendarmerie (illustration). — C. Follain / 20 Minutes

La semaine dernière, une banale intervention des gendarmes de Cambrai pour une agression a pris une tournure inattendue. Cela a débouché sur trois interpellations et l’ouverture d’une enquête pour trafic de stupéfiants, a-t-on appris auprès de la gendarmerie du Nord.

Vendredi, les gendarmes de Cambrésis ont été contactés par une personne habitant à Caudry. Cette personne a expliqué aux militaires qu’elle se sentait en danger dans l’immeuble qu’elle occupait et qu’elle avait été victime d’une agression. Une patrouille de gendarmerie a donc été envoyée sur place.

Trois personnes en détention provisoire

Lorsqu’ils ont pénétré dans le bâtiment, les militaires se sont rapidement rendu compte que l’endroit était utilisé pour héberger un « important trafic de stupéfiants ». « On est plutôt sur des substances de type drogues dures », confirme à 20 Minutes une source de gendarmerie. Pour autant, les perquisitions menées n’ont pas abouti à la saisie de grosses quantités de produits. « Il semble que les enquêteurs sont arrivés après les opérations de deal », ajoute notre source.

Pour autant, trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue pour une durée de 96 heures, durée maximale dans des affaires de trafic de stupéfiants. Après avoir été déférés au parquet de Cambrai les trois mis en cause, un Lillois, un client et le propriétaire du logement, ont été placés en détention provisoire. L’enquête se poursuit.