La Défense : Un ouvrier décède écrasé par un ascenseur sur un chantier

ACCIDENT Une erreur de communication serait à l’origine de cet accident sur la construction d’une tour de 49 étages à La Défense

C.Po.

— 

Un ascenseur. (Illustration)
Un ascenseur. (Illustration) — Dahlman Steven/SUPERSTOCK/SIPA

Le drame serait vraisemblablement dû à une erreur de communication. Mardi, peu avant 20 heures, un ouvrier qui travaillait sur le chantier de construction d’une tour de 49 étages dans le quartier d’affaires de La Défense est décédé, écrasé par un ascenseur, a appris 20 Minutes de source policière.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime effectuait des manœuvres avec une nacelle mobile lorsqu’elle s’est retrouvée accidentellement sous l'ascenseur de chantier qui descendait au rez-de-chaussée. En arrêt cardiaque à l’arrivée des secours, elle n’a pas pu être réanimée.

Le liftier de l’ascenseur, présent dans la cabine au moment du choc, a quant à lui été légèrement blessé à la jambe. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’accident serait dû à une erreur de communication du coordinateur de sécurité, l’engagement de la nacelle ayant eu lieu avant l’arrêt et la mise en sécurité nécessaire de l’ascenseur. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat local.