Couvre-feu à Toulouse : La petite soirée entre ados se transforme en grosse bringue, 28 jeunes verbalisés

C'EST LA FÊTE Dans la nuit de samedi à dimanche, une jeune fille, qui faisait une soirée chez elle, près de Toulouse, a été débordée par l’arrivée de non-invités, tous verbalisés par la gendarmerie

B.C.
— 
Une soirée étudiante (illustration)
Une soirée étudiante (illustration) — DURAND FLORENCE/SIPA

La petite soirée entre copains a dérapé dans la nuit de samedi à dimanche, à L’Union, une commune de l’est toulousain. Des riverains excédés ont appelé vers 1 h 30 les forces de l’ordre pour tapage nocturne. En arrivant sur place, les gendarmes de la Haute-Garonne se sont retrouvés face à une quarantaine de jeunes, loin de la petite soirée entre amis en période de couvre-feu.

La fiesta bien alcoolisée débordait à l’extérieur de la maison, le bruit étant loin d’être en sourdine. L’organisatrice, une jeune fille de 17 ans, pensait recevoir un groupe d’amis restreint, mais le bouche-à-oreille a fait son œuvre et des jeunes se sont invités pour passer la soirée dans cette résidence d’où les parents étaient absents.

Trente fêtards verbalisés

Intervenus pour tapage nocturne, les gendarmes ont décidé de verbaliser les personnes présentes à cette bringue qui étaient loin de respecter les mesures de sécurité sanitaire « et le non-respect de la consigne des rassemblements de six personnes maximum » indique une source à la gendarmerie. 

Mais aussi celle des déplacements et non respect du couvre-feu.

Ainsi, une trentaine des quarante festayres a été verbalisée.