Aveyron : Le jardinier amateur cultivait du cannabis dans la cave de son immeuble

MAIN VERTE Les gendarmes de Camarès ont rapidement identifié le cultivateur de seize pieds de cannabis, installés dans les parties communes de la cave de son bâtiment

J.R.
— 
Illustration d'un pied de cannabis.
Illustration d'un pied de cannabis. — ALLILI MOURAD/SIPA

Bonne pioche pour les gendarmes de l’Aveyron qui ont découvert fin janvier une plantation de pieds de cannabis dans la cave d’un immeuble à Camarès.

Après une rapide enquête, les agents ont identifié le jardinier amateur, locataire dans l’immeuble.

Saisie des pieds et du matériel

Manquant d’espace pour cultiver ses pieds de cannabis, le jeune homme à la main verte avait investi les parties communes de la cave pour y installer ses seize pieds de cannabis, ainsi que son matériel de culture.

Les gendarmes ont saisi les pieds, 40 grammes de feuille de cannabis, une serre et une lampe de culture, qui seront prochainement détruits. Le mis en cause sera convoqué ultérieurement devant le tribunal de Rodez pour expliquer cette plantation sauvage.
Aveyron

Bonne pioche pour les gendarmes de l’Aveyron qui ont découvert fin janvier une plantation de pieds de cannabis dans la cave d’un immeuble à Camarès.

Après une rapide enquête, les agents ont identifié le jardinier amateur, locataire dans l’immeuble.

Saisie des pieds et du matériel

Manquant d’espace pour cultiver ses pieds de cannabis, le jeune homme à la main verte avait investi les parties communes de la cave pour y installer ses seize pieds de cannabis, ainsi que son matériel de culture.

Les gendarmes ont saisi les pieds, 40 grammes de feuille de cannabis, une serre et une lampe de culture, qui seront prochainement détruits. Le mis en cause sera convoqué ultérieurement devant le tribunal de Rodez pour expliquer cette plantation sauvage.
cannabis

Bonne pioche pour les gendarmes de l’Aveyron qui ont découvert fin janvier une plantation de pieds de cannabis dans la cave d’un immeuble à Camarès.

Après une rapide enquête, les agents ont identifié le jardinier amateur, locataire dans l’immeuble.

Saisie des pieds et du matériel

Manquant d’espace pour cultiver ses pieds de cannabis, le jeune homme à la main verte avait investi les parties communes de la cave pour y installer ses seize pieds de cannabis, ainsi que son matériel de culture.

Les gendarmes ont saisi les pieds, 40 grammes de feuille de cannabis, une serre et une lampe de culture, qui seront prochainement détruits. Le mis en cause sera convoqué ultérieurement devant le tribunal de Rodez pour expliquer cette plantation sauvage.
Camarès

Bonne pioche pour les gendarmes de l’Aveyron qui ont découvert fin janvier une plantation de pieds de cannabis dans la cave d’un immeuble à Camarès.

Après une rapide enquête, les agents ont identifié le jardinier amateur, locataire dans l’immeuble.

Saisie des pieds et du matériel

Manquant d’espace pour cultiver ses pieds de cannabis, le jeune homme à la main verte avait investi les parties communes de la cave pour y installer ses seize pieds de cannabis, ainsi que son matériel de culture.

Les gendarmes ont saisi les pieds, 40 grammes de feuille de cannabis, une serre et une lampe de culture, qui seront prochainement détruits. Le mis en cause sera convoqué ultérieurement devant le tribunal de Rodez pour expliquer cette plantation sauvage.

Bonne pioche pour les gendarmes de l’Aveyron qui ont découvert fin janvier une plantation de pieds de cannabis dans la cave d’un immeuble à Camarès.

Après une rapide enquête, les agents ont identifié le jardinier amateur, locataire dans l’immeuble.

Saisie des pieds et du matériel

Manquant d’espace pour cultiver ses pieds de cannabis, le jeune homme à la main verte avait investi les parties communes de la cave pour y installer ses seize pieds de cannabis, ainsi que son matériel de culture.

Les gendarmes ont saisi les pieds, 40 grammes de feuille de cannabis, une serre et une lampe de culture, qui seront prochainement détruits. Le mis en cause sera convoqué ultérieurement devant le tribunal de Rodez pour expliquer cette plantation sauvage.

Bonne pioche pour les gendarmes de l’Aveyron qui ont découvert fin janvier une plantation de pieds de cannabis dans la cave d’un immeuble à Camarès.

Après une rapide enquête, les agents ont identifié le jardinier amateur, locataire dans l’immeuble.

Saisie des pieds et du matériel

Manquant d’espace pour cultiver ses pieds de cannabis, le jeune homme à la main verte avait investi les parties communes de la cave pour y installer ses seize pieds de cannabis, ainsi que son matériel de culture.

Les gendarmes ont saisi les pieds, 40 grammes de feuille de cannabis, une serre et une lampe de culture, qui seront prochainement détruits. Le mis en cause sera convoqué ultérieurement devant le tribunal de Rodez pour expliquer cette plantation sauvage.

Bonne pioche pour les gendarmes de l’Aveyron qui ont découvert fin janvier une plantation de pieds de cannabis dans la cave d’un immeuble à Camarès.

Après une rapide enquête, les agents ont identifié le jardinier amateur, locataire dans l’immeuble.

Saisie des pieds et du matériel

Manquant d’espace pour cultiver ses pieds de cannabis, le jeune homme à la main verte avait investi les parties communes de la cave pour y installer ses seize pieds de cannabis, ainsi que son matériel de culture.

Les gendarmes ont saisi les pieds, 40 grammes de feuille de cannabis, une serre et une lampe de culture, qui seront prochainement détruits. Le mis en cause sera convoqué ultérieurement devant le tribunal de Rodez pour expliquer cette plantation sauvage.

Les gendarmes ont saisi les pieds, 40 grammes de feuille de cannabis, une serre et une lampe de culture, qui seront prochainement détruits. Le mis en cause sera convoqué ultérieurement devant le tribunal de Rodez pour expliquer cette plantation sauvage.