Haute-Garonne : Ils passaient leur commande d'héroïne en Albanie, les dealers les livraient en forêt

TRAFIC Trois personnes ont été mises en examen dans le cadre d’un vaste réseau de trafic d’héroïne entre le Lauragais et l’Albanie

B.C.

— 

Une seringue d'héroïne, drogue. (Illustration).
Une seringue d'héroïne, drogue. (Illustration). — B-A / Pixabay

Les clients passaient leur commande sur une plateforme en Albanie et étaient livrés en rase campagne, à la lisière d’une forêt du Lauragais, au sud de Toulouse. Après quatre mois d’enquête, les gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie de Villefranche-de-Lauragais viennent de démanteler un trafic de stupéfiants, principalement d’héroïne, dans le secteur de Revel, en Haute-Garonne.

Les toxicomanes venaient des départements limitrophes pour se fournir après avoir passé leur commande à 2.000 km de là, expliquent les gendarmes de la Haute-Garonne. Les deux dealers, installés dans les environs et qui approvisionnaient leur point de vente très fréquenté en zone forestière, ont été interpellés en fin d’année.

Les enquêteurs ont réussi à remonter jusqu’à la tête du réseau, un ressortissant albanais, interpellé à Albertville, en Savoie, mardi dernier selon 100 % radio. Il a été mis en examen en fin de semaine pour trafic de stupéfiants et associations de malfaiteurs.

Au total, six personnes ont été arrêtées dans le cadre de ce dossier, dont trois mis en examen et écroués. Lors des perquisitions, les gendarmes ont saisi un kilo d’héroïne et 10.000 euros.