Nantes : Une femme meurt après avoir ingéré plus de 400g de cocaïne

DROGUE Une enquête a été ouverte pour « trafic de stupéfiants » ​et « homicide involontaire »​

J.U.

— 

La facade du CHU de Nantes
La facade du CHU de Nantes — S. Salom Gomis/ SIPA

Les médecins ont retiré de son estomac pas moins de 36 capsules de cocaïne, dont l’une s’était déchirée, soit l’équivalent de 400 grammes de produit. Mercredi, une femme de 45 ans est décédée au CHU de Nantes après avoir ingéré de la drogue, révèle le quotidien Presse Océan. Cette Hollandaise, vivant en Belgique, avait fait plusieurs malaises dans sa chambre d’hôtel en fin de semaine dernière avant d’être admise à l’hôpital.

Une enquête a été ouverte pour « trafic de stupéfiants » ​et « homicide involontaire »​, a confirmé le parquet de Nantes à nos confrères. La sûreté départementale est chargée d’en savoir plus sur le décès de cette femme, savoir comment elle est devenue une « mule », et à qui cette drogue était destinée.