Valence : Une conseillère Pôle Emploi et une femme tuées par balle, le tireur interpellé

DRAME L’homme a été interpellé par les forces de l’ordre alors qu’il tentait de prendre la fuite avec son véhicule

M.A. avec AFP

— 

Pôle emploi, illustration.
Pôle emploi, illustration. — ROMAIN DOUCELIN/SIPA

Une conseillère Pôle Emploi et une femme ont été tuées par balle, ce jeudi à Valence (Drôme), par un homme armé, a annoncé une source policière, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Vers 9 heures, l’homme a d’abord pénétré dans une agence Pôle Emploi où il a mortellement touché une employée, selon la même source.

L’enquête confiée à la police judiciaire de Valence

Il s’est ensuite dirigé dans les locaux d’une entreprise spécialisée dans la collecte de déchets à Guilherand-Granges (Ardèche), sur l’autre rive du Rhône, où il a gravement blessé par balles une salariée, qui a succombé à ses blessures.

Tandis que le tireur présumé prenait la fuite en voiture en empruntant à contre-sens un pont en direction de Valence, son véhicule a percuté une voiture de police qui tentait de l’intercepter. L’homme a alors été interpellé. Les motivations n’étaient pas connues dans l’immédiat. L’enquête a été confiée au service régional de police judiciaire de Valence.

Elisabeth Borne sur les lieux du drame ce jeudi

Quelques minutes après le drame, le Premier ministre, Jean Castex, a réagi sur Twitter, pour adresser son soutien aux familles et aux proches des victimes. « Mes pensées accompagnent les personnels de Pôle emploi dans la Drôme dont je partage l’émotion et la tristesse », a-t-il écrit. Il a également salué le « professionnalisme, sang froid et courage » des policiers.

Le Premier ministre a également indiqué qu’Elisabeth Borne, la ministre du Travail se rendrait sur les lieux du drame dans la journée. « Très émue par le drame qui s’est déroulé ce matin à Valence, toutes mes pensées vont aux proches des victimes et aux agents de Pôle emploi », a-t-elle déclaré sur Twitter.