Toulouse : Il mord et frappe quatre policiers après avoir bu et respiré du gaz hilarant

AGRESSION Le jeune homme de 20 ans, complètement surexcité, a été placé en garde à vue

B.C.

— 

Lors d'un contrôle de police, mardi 11 octobre, sur la rocade Arc-en-Ciel, à Toulouse.
Lors d'un contrôle de police, mardi 11 octobre, sur la rocade Arc-en-Ciel, à Toulouse. — B. Colin / 20 Minutes

Ça n’a pas fait vraiment rire les policiers. Lundi soir, alors que le confinement était de rigueur depuis plusieurs heures, une patrouille de police qui se trouvait sur la commune de Tournefeuille, à l’ouest de Toulouse, a décidé de contrôler une voiture qui roulait à vive allure. Le conducteur refuse de s’arrêter avant d’être stoppé dans le secteur de Basso Cambo.

Lorsque les policiers s’approchent, ils remarquent que le passager de la voiture s’est débarrassé d’une capsule de protoxyde d’azote, le gaz hilarant très en vogue en ce moment. Sauf que celui qui venait de le consommer était loin d’être d’humeur joyeuse. Ce dernier va dans un premier temps mordre un des policiers à la main, avant d’asséner un coup au visage à son collègue.

Toujours en garde à vue ce mardi

Après l’avoir interpellé avec difficultés, ce jeune de 20 ans est conduit au commissariat. Là, vu son état alcoolisé, il est décidé de le conduire à l’hôpital pour réaliser les tests d’alcoolémie et de stupéfiants. Lors de son transfert, il mord à nouveau un policier avant de tenter de prendre la fuite et de mordre à nouveau un autre membre de la police. Mardi, il se trouvait toujours en garde à vue.

Une agression dénoncée par le syndicat Unité SGP police pour qui « l’impunité ne peut plus durer ».