Pyrénées-Orientales : Deux loups échappés d'un enclos sont toujours recherchés, deux ont été tués

ANIMAUX Les recherches ont débuté lundi

N.B.
— 
Un loup (illustration)
Un loup (illustration) — Maksim Blinov/SPUTNIK/SIPA

Deux loups sont toujours activement recherchés, dans les Pyrénées-Orientales. Lundi matin, au parc animalier Ecozonia, en cours de construction à Cases-de-Pene, à une quinzaine de kilomètres de Perpignan, quatre des six loups qui étaient arrivés la veille d’un zoo estonien avaient quitté leur enclos.

Les animaux n’avaient cependant pas quitté ce site naturel d’une vingtaine d’hectares, selon les informations communiquées lundi par le parc.

Des cages trappes installées

Les équipes du parc, et les gendarmes, se sont lancés à leur recherche, avec des fusils hypodermiques. Deux ont été retrouvés, mais « malgré nos efforts et pour des raisons de sécurité, nous avons été dans l’obligation » de les abattre, indique le parc, qui n’a pas encore ouvert au public. « En fin de journée [lundi], des cages trappes ont été installées dans le parc dans l’espoir de capturer vivants les deux individus restants. »

Par ailleurs, les deux loups qui n’avaient pas quitté leur enclos ont été « anesthésiés » et mis en sécurité « dans des caisses spécifiques », poursuit Ecozonia, dans un communiqué diffusé sur la page Facebook du parc catalan.