Annecy : Un jeune homme de 18 ans suspecté d'avoir tué le père de sa petite-amie et blessé sa mère

ASSASSINAT La mère de la jeune fille a également été blessée samedi soir vers Annecy, mais ses jours ne seraient pas menacés

E.F.
— 
Les gendarmes ont été appelés en plein nuit par la fille des victimes, accusant son compagnon. Illustration.
Les gendarmes ont été appelés en plein nuit par la fille des victimes, accusant son compagnon. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

Le drame s’est joué dans un huis clos familial, au sein d’une ferme isolée située aux alentours d'Annecy, en Haute-Savoie. Dans la nuit de samedi à dimanche, une quarantaine de gendarmes ont été mobilisés à Pringy après un appel d’urgence passé par une jeune fille, déclarant que son compagnon venait de tuer son père et sa mère.

Une fois sur les lieux, les gendarmes ont avancé avec précaution jusqu’à la vieille bâtisse, encore marqués par la mort de trois des leurs le jour de Noël lors d’une intervention nocturne dans le Puy-de-Dôme. Ils ont alors découvert le corps sans vie du père de la jeune fille, tué à l’arme blanche, et ont immédiatement pris en charge la mère de famille, blessée notamment par coups de hache. Ses jours ne seraient pas menacés, selon Le Dauphiné Libéré qui rapporte cette affaire ce dimanche.

Le suspect, âgé de 19 ans, a été interpellé et placé en garde à vue. Une enquête pour « assassinat » et « tentative d’assassinat » a été ouverte pour comprendre, notamment, ce qui a mené à ce terrible passage à l’acte.