Albi : Trois policiers visés et blessés par des tirs de feux d’artifice

FAITS DIVERS Alors que les policiers intervenaient jeudi soir dans le quartier Cantepau, à Albi, ils ont été pris pour cible par des tirs de feux d’artifice. Trois d’entre eux ont été brûlés

J.R. avec AFP

— 

Des patrouilles de police, la nuit. (Illustration)
Des patrouilles de police, la nuit. (Illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

Jeudi soir, plusieurs policiers ont été visés par des tirs de feux d’artifice dans le quartier populaire du Cantepau, à Albi, dans le Tarn. Trois agents ont été légèrement brûlés par ces tirs de mortier.

« Suite à un refus d’obtempérer, les policiers ont été la cible à de nombreuses reprises de voyous armés de mortiers d’artifice », a indiqué le syndicat Alliance dans un communiqué. Ce syndicat de la police nationale réclame un « contrôle urgent des ventes de ces dangereuses armes par destination » et pointe un « sentiment d’impunité qui anime ces voyous, induit par une réponse pénale trop laxiste qui ne les dissuade pas ».

La colère des riverains grandit, selon la maire

Pour la maire d’Albi, Stéphanie Guiraud-Chaumeil (divers droite), « les riverains ont eu peur, leur incompréhension et leur colère grandissent. C’est notre Etat de droit qui est bafoué, ajoute l’édile, ainsi que la vie quotidienne de l’immense majorité des habitants qui n’aspirent qu’à une seule chose : vivre paisiblement ».