Vendée : Une enquête en cours après la découverte d’une centaine de sachets d’arsenic

POLLUTION Les autorités essaient d’évaluer en ce moment l’étendue de la pollution

D.P.

— 

Illustration pompiers.
Illustration pompiers. — E. Frisullo / 20 Minutes

Samedi, une centaine de sachets d’un produit, à base d’arsenic, a été retrouvée au lieu-dit de la Frette, à Bois-de-Cené dans le nord-ouest de la Vendée. Ces sacs, sur lesquels il était écrit en rouge et en gros « poison », ont été bloqués par l’écluse de la Frette, à quelques mètres de l’étier du Daim, petit cours d’eau qui se jette dans la baie de Bourgneuf au niveau du port du Bec.

Deux sachets étaient seulement éventrés. Selon Ouest-France de ce mardi, dès la découverte de ces sacs, plusieurs prélèvements ont été réalisés par les services de la préfecture de Vendée.

Pêche interdite

Une enquête a été ouverte, mais beaucoup de questions restent en suspens. D’où proviennent ces sacs ? Quand ont-ils été déposés ? Par qui ? Des plaintes vont être déposées. Les autorités tentent d’évaluer l’étendue de la pollution, mais en attendant, un arrêté interdisant la pêche dans le marais, la pêche à pied, la consommation de crustacés, poissons et coquillages, a été pris par les communes de Bouin et Beauvoir-sur-Mer, toujours selon Ouest-France.