Illustration auto-école
Illustration auto-école — Frederic DIDES/SIPA

ESCROQUERIE

Eure-et-Loir : Une auto-école délivrait de faux codes de la route pour 1.000 euros, cinq personnes interpellées

Plus de 900 personnes auraient ainsi « passé » l’examen théorique du Code de la route contre paiement

Une vaste escroquerie à l’examen du Code de la route a été récemment mise au jour en Eure-et-Loir. Une auto-école basée à Vernouillet aurait monté une fraude, consistant à « vendre » un faux récépissé à l’examen théorique à des candidats pour la somme de 1.000 euros.

La préfecture d’Eure-et-Loir est devenue soupçonneuse fin 2019 face au nombre de nouveaux titulaires du Code de la route enregistrés dans cette auto-école mais domiciliés hors du département, rapporte L’Echo Républicain. Sur les 923 dossiers frauduleux montés par l’auto-école, 775 concernaient des candidats vivant en dehors de l’Eure-et-Loir.

Cinq suspects mis en examen

« On s’est rendu compte qu’il y avait un nombre anormalement élevé de candidats […] qui n’habitaient pas du tout dans le secteur », a indiqué le procureur de la République de Chartres, en charge de l’affaire, à Actu Chartres. « Souvent, ils faisaient appel à cette auto-école après avoir échoué à plusieurs reprises dans leur département. »

Saisi, le parquet de Chartres a confié l’enquête au commissariat de Dreux. Le 12 janvier, cinq personnes ont été interpellées. Au domicile du suspect principal, âgé de 35 ans, les enquêteurs ont retrouvé plus de 55.000 euros en liquide, dont 25.000 cachés dans le frigo. L’homme aurait reconnu les faits.

Deux des suspects ont été incarcérés et les trois autres placés sous contrôle judiciaire. Tous ont été mis en examen le 13 janvier pour escroquerie et blanchiment en bande organisée. Ils risquent jusqu’à dix ans de prison et un million d’euros d’amende. La préfecture a précisé que les permis obtenus frauduleusement seraient annulés.