Landes : Il s’arrache son bracelet électronique pour pouvoir retourner en prison

INSOLITE Il s'était rendu au commissariat dans un premier temps pour demander à « être conduit en prison »

C.C.

— 

Un bracelet électronique. Illustration.
Un bracelet électronique. Illustration. — S. Pouzet - Sipa

C’est un geste assez incompréhensible. Samedi soir, un homme de 44 ans s’est arraché son bracelet électronique et l’a jeté dans l’Adour à Dax dans les Landes. Mais pas pour s’échapper à un mois de la fin de sa condamnation… Non, sa volonté était de se faire arrêter pour pouvoir retourner en prison. D’ailleurs, il avait même prévenu le centre de surveillance électronique de Bordeaux de son geste.

Pourquoi ? Ce lundi en comparution immédiate, il a expliqué sur le moment qu’il souhaitait quitter le domicile familial après une dispute avec sa femme. Avant son geste, il s’était même rendu au commissariat de la ville pour demander à « être conduit en prison » selon Sud Ouest.

Jugé pour « évasion » et « destruction de bien public », le quadragénaire a finalement regretté son geste. Il a été condamné à quatre mois de prison.