Toulouse : Ils se faisaient 3.000 euros par jour en dealant via Snapchat

TRAFIC DE DROGUE Un point de trafic de drogue a été démantelé mercredi dernier à Toulouse

N.S.

— 

Le trafic de drogue s'effectuait via l'application Snapchat. Illustration.
Le trafic de drogue s'effectuait via l'application Snapchat. Illustration. — Mourad Allili / Sipa

Deux hommes qui jettent des téléphones portables et une valise remplie de drogue depuis un balcon, quatre interpellations dans le même bâtiment… La rue des Fontaines, à Toulouse, a connu une certaine agitation, mercredi dernier vers 17 h. A la suite d’un « tuyau », les policiers de la BST Mirail ont démantelé un point de deal dans cette artère du quartier Bourrassol, après avoir quadrillé le secteur puis interpellé un client qui repartait avec de la cocaïne et du cannabis.

Au total, ils ont récupéré 460 grammes de cocaïne, 2 kg d’herbe, 1,7 kg de résine de cannabis, une centaine de grammes de MDMA ainsi que 8.500 euros en liquide. Sans oublier la panoplie du parfait trafiquant : balance, carnet de comptes…

La drogue était revendue grâce aux réseaux sociaux, notamment l’application mobile Snapchat, pour un chiffre d’affaires quotidien de 3.000 euros. Sur les quatre personnes interpellées, le rôle d’un mineur de 17 ans reste à éclaircir. Les trois autres hommes, âgés de 48, 29 et 20 ans et déjà connus de la justice pour des faits similaires, devaient être jugés ce lundi en comparution immédiate.