Limoges : Une rave party stoppée par la police en bordure de la Vienne

FETE CLANDESTINE Une trentaine de personnes dansaient sur de la musique électronique à Limoges (Haute-Vienne), samedi après-midi

E.P.

— 

Illustration. Une voiture de police en intervention, le 15 janvier 2019, à Paris.
Illustration. Une voiture de police en intervention, le 15 janvier 2019, à Paris. — Clément Follain / 20 Minutes

Une fête qui a rassemblé une trentaine de participants samedi à Limoges (Haute-Vienne) a été écourtée par l’arrivée de la police, raconte Le populaire du centre. Vers 15h30, les policiers​ sont arrivés sur les lieux de la rave party, organisée sur la rive nord de la Vienne.

Les fêtards profitaient d’une musique électronique diffusée par une sono branchée sur un groupe électrogène. Dans une période où la lutte contre l’épidémie limite les rassemblements, les policiers ont aussi constaté une consommation illégale d’alcool sur la voie publique et l’absence du port du masque et le non-respect des gestes barrières.

Trois personnes suspectées de l’organisation

Certains n’ont pas apprécié que la fête se termine si vite. Un homme de 37 ans a été arrêté pour outrage et port d’arme. Il va faire l’objet d’une procédure de composition pénale.

Huit autres participants ont été entendus au commissariat et le matériel de diffusion du son a été saisi. Les trois personnes suspectées d’avoir organisé cette rave party sont visées par une ordonnance pénale.