Paris : La balade en kayak sur la Seine se termine par une grosse amende

COUVRE-FEU Deux étudiants ont été verbalisés alors qu'ils faisaient du kayak sur la Seine, une pratique interdite, y compris en dehors des périodes de couvre-feu

C.Po.

— 

Deux étudiants ont été verbalisés pour avoir fait du kayak sur la Seine (photo non contractuelle!)
Deux étudiants ont été verbalisés pour avoir fait du kayak sur la Seine (photo non contractuelle!) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

A l’origine, il s’agissait d’une blague potache, un cadeau d’anniversaire peu ordinaire d’un étudiant en 3e année de médecine à son meilleur ami, qui, lui, suit des cours de mathématiques. Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux jeunes vingtenaires ont été verbalisés après avoir été arrêtés sur un kayak pneumatique à proximité de l’île de la Cité, a appris 20 Minutes de source policière, confirmant une information du Parisien.

Après plusieurs heures d’audition, les deux apprentis kayakistes s’en sont tirés avec de lourdes amendes : deux pour chacun à 135 euros pour violation du couvre-feu et non-port du masque. Ils pourraient également écoper d’une troisième pouvant aller jusqu’à 1.500 euros d’amende pour navigation avec un engin non motorisé et le non-port d’un gilet de sauvetage. Car même hors période de confinement, il est strictement interdit de naviguer à bord d’une embarcation sans motorisation sur la Seine, les courants étant bien trop forts.

Selon des professionnels, la balade – qui a duré près d’une demi-heure – aurait pu virer au drame : en pleine nuit, dans une eau à moins de 10 degrés soumis à de nombreux courants et sans gilets de sauvetage, les deux amis risquaient la noyade. Ils ont heureusement été récupérés sains et saufs par la brigade fluviale. « Ils nous ont dit que c’était la première fois qu’ils verbalisaient des gens pour cette raison », a confié l’un d’eux au quotidien local.