Lyon : Condamné pour violences conjugales, il s’enfuit de l’hôpital pour échapper à la prison

PRET A TOUT L'homme, condamné à un an et demi de prison ferme pour des violences conjugales, a tenté d'échapper à la police à deux reprises à Lyon

E.F.

— 

Illustration police à Lyon.
Illustration police à Lyon. — E. Frisullo / 20 Minutes

Il a multiplié les risques et a donné du fil à retordre aux policiers pour échapper à l’emprisonnement. Jeudi dernier, les policiers se sont présentés au domicile d’un homme de 31 ans, à Bron, près de Lyon, pour l’interpeller dans le cadre d’une condamnation à dix-huit mois de prison ferme pour « violences conjugales ».

A la vue des forces de l’ordre, le suspect​ n’a pas hésité à sauter du deuxième étage pour s’enfuir, avant d’être finalement rattrapé et placé en rétention, indique Le Progrès. Se plaignant d’avoir mal au dos, il a finalement été conduit à l’hôpital Edouard-Herriot, où il a été hospitalisé sous surveillance pour un tassement de vertèbres.

Lorsque la police s’est présentée vendredi pour venir le chercher, l’homme a de nouveau réussi à s’échapper par la fenêtre sécurisée de sa chambre, corset sur le dos et cathéter dans le bras. Il a fini par être retrouvé au sein de l’hôpital, puis une nouvelle fois interpellé, et a passé vendredi soir la nuit en cellule.