Coronavirus à Toulouse : Le bar était ouvert, les policiers débarquent sur le tournage d’un film d’horreur

MALENTENDU Alors qu’ils pensaient intervenir dans un bar ouvert illégalement, des policiers toulousains ont découvert une tout autre réalité

N.S.

— 

Les policiers ne sont pas tombés sur des clients en effraction, mais sur un tournage de film d'horreur. Illustration.
Les policiers ne sont pas tombés sur des clients en effraction, mais sur un tournage de film d'horreur. Illustration. — Mikaël Libert / 20 Minutes

C’est ce qu’on appelle un quiproquo. Avertis de l’ouverture d’un bar​ dans le quartier Arnaud-Bernard, à Toulouse, des policiers répartis dans cinq véhicules sont intervenus, dimanche vers 17 h. Sur place, pas de trace de distribution ou de consommation de boissons…

Alors qu’ils pensaient avoir affaire à un établissement dans l’illégalité en cette période de crise sanitaire, les forces de l’ordre sont tombées sur des personnes « grimées », selon une source policière.

Le tournage a pu reprendre

Il s’agissait d’acteurs et figurants qui tournaient un film d’épouvante. Seul hic : l’autorisation de tournage était expirée depuis quelques semaines, d’après cette même source. Toute l’équipe a pu toutefois se remettre au travail à l’issue de cette interruption.