Lyon : Une enquête ouverte après l’incendie volontaire d’une antenne-relais qui a perturbé l’alerte des pompiers

VANDALISME L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de L’Arbresle après l’incendie d’une antenne à Saint-Pierre-la-Palud, dans le Rhône

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'une antenne-relais.
Illustration d'une antenne-relais. — Fred Tanneau / AFP

L’acte n’a, pour l’heure, pas été revendiqué. Une antenne-relais a été dégradée par un incendie lundi à Saint-Pierre-la-Palud (Rhône), vers Lyon, perturbant le système d’alerte des pompiers aux alentours, a-t-on appris mardi auprès des pompiers​ et de la gendarmerie.

L’incendie, qui s’est déclaré en fin d’après-midi, a touché la base de l’antenne. En attendant que cette antenne-relais soit de nouveau opérationnelle, le système d’alerte des pompiers des « sept ou huit casernes » environnantes est perturbé, ont ajouté les pompiers.

Une dégradation d’une centaine de pylônes en 2020

Le câble situé entre le pylône et le local technique a pris feu, a déclaré la gendarmerie, en ajoutant que cet acte n’avait pas été revendiqué. Cette antenne-relais était « assez isolée », a déclaré une autre source de la gendarmerie. Une enquête pour « incendie volontaire » a été ouverte et confiée à la brigade de recherches de L’Arbresle.

En 2020, les autorités ont recensé une centaine de dégradations volontaires de pylônes de téléphonie sur l’ensemble du territoire. Une partie de ces actions a été revendiquée par l’ultragauche.