Trois nouvelles croix gammées découvertes en Seine-et-Marne

ANTISEMITISME Trois croix gammées ont été découvertes, lundi, à Vaux-le-Pénil et à Echouboulains, deux communes de Seine-et-Marne

20 Minutes avec AFP

— 

De nouvelles croix gammées ont été découvertes en Seine-et-Marne
De nouvelles croix gammées ont été découvertes en Seine-et-Marne — Michael Latz afp.com

Trois croix gammées ont été découvertes lundi sur les murs de l’église d’Echouboulains et de la mairie de Vaux-le-Pénil, a-t-on appris auprès de la préfecture de Seine-et-Marne. Les tags étaient accompagnés de l’inscription « Biobananas » ainsi que «  free party » sur la mairie, a précisé la préfecture. « Le préfet condamne avec la plus grande fermeté ces actes inqualifiables. Police et gendarmerie sont mobilisées. Le/les auteurs ne resteront pas impunis », a déclaré la préfecture sur son compte Twitter.

Depuis une semaine, des croix gammées accolées à d’autres mots au sens mystérieux ont fleuri dans diverses villes du département. Une soixantaine de tombes du cimetière municipal de Fontainebleau (Seine-et-Marne) ont ainsi été profanées par des croix gammées roses, blanches et argentées dans la nuit du 27 au 28 décembre. Les volets métalliques de la crèche municipale de Melun ont à leur tour été tagués le lendemain d’une croix gammée rose et des deux mots, « Biobananas » et « Charles ».

L’enquête se poursuit

« Les inscriptions se trouvent sur des murs et bâtiments divers, ce n’est pas ciblé » envers une institution ou une communauté en particulier, a souligné le parquet de Melun. Aucune revendication n’avait été retrouvée sur place. « Ces faits vont s’inscrire dans l’enquête en cours », a précisé le parquet, indiquant qu’un suspect avait été arrêté puis relâché la semaine dernière et que « l’enquête se poursuit ».