Isère : L'adolescente de 16 ans retrouvée poignardée à Saint-Egrève reconnaît avoir tenté de se suicider

ENQUETE Le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant annonce ce lundi matin que la jeune fille, dont le pronostic vital n’est pas engagé, a tenté de se suicider dimanche soir à Saint-Egrève (Isère)

J.Lau.

— 

Photo d'illustration des sapeurs-pompiers.
Photo d'illustration des sapeurs-pompiers. — E. Frisullo / 20 Minutes

Une enquête a été ouverte après la blessure  au couteau subie par une adolescente de 16 ans, dimanche soir à Saint-Egrève (Isère). La victime a été retrouvée poignardée sur un chemin piétonnier de cette commune touchant Grenoble, comme l’a révélé  Le Dauphiné Libéré. Vers 20 heures, les sapeurs-pompiers ont pris en charge la jeune fille, découverte consciente mais en état de choc, avec un couteau de cuisine planté dans l’abdomen.

D’après le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant, elle a donné l’alerte elle-même en téléphonant à un ami, qui a déclenché les secours dans la foulée. Eric Vaillant a dans un premier temps précisé ce lundi matin que d’après le témoignage de la victime, celle-ci effectuait un jogging en soirée dans le quartier de la Monta, à Saint-Egrève, « quand une personne aurait surgi d’un chemin adjacent et lui aurait asséné un coup de couteau dans l’abdomen avant de s’enfuir ».

Immédiatement transportée au CHU de Grenoble, « son pronostic vital n’est pas engagé et sa plaie a été suturée », révèle le procureur de la République de Grenoble. Mais en fin de matinée, l’enquête confiée par le parquet à la brigade des recherches de Meylan (Isère) a connu un rebondissement majeur. La jeune Iséroise a ainsi reconnu « avoir fait une tentative de suicide et avoir spécialement acheté un couteau pour cela », confie Eric Vaillant.