Essonne : Deux écoles maternelles incendiées en quelques jours à Etampes

DESTRUCTION Les deux sinistres seraient volontaires, selon le parquet d’Evry, mais aucun lien n’est établi entre eux

D.Bd avec AFP

— 

Un sapeur-pompier ou une sapeuse-pompière. (illustration)
Un sapeur-pompier ou une sapeuse-pompière. (illustration) — GILE Michel/SIPA

Qui en veut aux écoles d’Etampes (Essonne) ? Une enquête a été ouverte après l’incendie suspect de l’école maternelle Jean-de-la-Fontaine dans la nuit de samedi à dimanche, qui a détruit partiellement trois classes. C’est le deuxième en moins d’une semaine, indique le parquet d' Evry, qui estime que ces deux sinistres sont vraisemblablement volontaires.

Le premier incendie avait eu lieu le soir du réveillon de Noël, dans l’école maternelle Louise-Michel de cette commune de moins de 30.000 habitants.

Pas de lien établi entre les deux sinistres

Des policiers ont été pris à partie par une quinzaine de personnes, qui leur ont jeté des pierres alors qu’ils sécurisaient les abords de l’établissement. Aucun blessé n’est à déplorer.

« On ne sait pas si [les deux incendies] sont liés », le premier n’étant a priori le fait que d’un seul individu, a déclaré une source policière. Des renforts départementaux de la police nationale ont été envoyés à Etampes et y resteront « aussi longtemps que nécessaire », a de son côté fait savoir la préfecture de l’Essonne.