Doubs : Une quarantaine de chats enfermés depuis quatre ans dans une maison vide, alerte la SPA

MALTRAITANCE ANIMALE La Société protectrice des animaux de Besançon et de Franche-Comté a porté plainte

T.G.

— 

Un chat (Illustration)
Un chat (Illustration) — Pixabay

« Maltraitance à Amagney ». Voilà comment la Société protectrice des animaux de Besançon et de Franche-Comté a titré l’une de ses dernières publications. Dans celle-ci, l’association assure qu’une « quarantaine de chats seraient enfermés dans une maison [de ce village du Doubs] depuis quatre longues années ».

La propriétaire décédée depuis cette date, c’est « sa fille [qui] viendrait les nourrir toutes les deux à trois semaines », le tout dans le noir. Le logement serait insalubre selon la SPA, qui évoque une odeur « pestilentielle » perçue depuis la rue.

L’association a porté plainte contre la fille de la propriétaire et espère maintenant une décision de justice conduisant à « une saisie immédiate des chats ».