Hautes-Alpes : Un skieur de randonnée décède dans une avalanche

MONTAGNE L’homme, âgé de 58 ans, a été retrouvé sous 1,80 mètre de neige par les secours

20 Minutes avec AFP

— 

Hautes-Alpes : Un skieur de randonnée décède dans une avalanche. (Illustration)
Hautes-Alpes : Un skieur de randonnée décède dans une avalanche. (Illustration) — FAYOLL/SIPA

Un skieur de randonnée de 58 ans est mort mardi dans les Hautes-Alpes après avoir été enseveli par une avalanche d’ampleur, qui a également fait un blessé léger au sein d’un groupe de quatre autres pratiquants, a-t-on appris auprès du parquet de Gap.

La victime est décédée peu après 16 heures à l’hôpital de Briançon, où elle avait été transportée dans un état grave en début d’après-midi après avoir été retrouvée sous 1,80 mètre de neige par les secours en montagne.

« Une chute d’environ 200 mètres »

« La victime skiait seule. Elle a été emportée dans une chute d’environ 200 mètres », a précisé à l’AFP le procureur de la République de Gap, Florent Crouhy, qui a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

Le coulée, qui s’est déclenchée peu après midi sur la commune de Villar-d’Arêne, a également « déstabilisé » un groupe de quatre autres skieurs de randonnée qui évoluaient une vingtaine de mètres au-dessus du quinquagénaire au moment du drame. Le groupe, au sein duquel on ne déplore qu’un blessé léger, était encadré par un guide.

Où s’est déclenchée l’avalanche ?

Arrivés rapidement sur place, les gendarmes du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Briançon ont ensuite reçu le renfort de leurs homologues du PGHM de l’Isère.

« Toute la question est désormais de savoir si le premier groupe est à l’origine de l’avalanche, ou si elle s’est déclenchée plus haut », a souligné Florent Crouhy, rappelant que le risque d’avalanche était ce mardi de trois sur une échelle de cinq sur les massifs du département.

L’enquête a été confiée au PGHM de Briançon.