Pas-de-Calais : Un homme mis en examen pour la mort de Théo à Lens en 2018

MEURTRE Théo, 14 ans à l’époque, avait disparu après une soirée en boîte 

20 Minutes avec AFP

— 

La mort de Théo avait créé une vive émotion dans la région de Lens. (archives)
La mort de Théo avait créé une vive émotion dans la région de Lens. (archives) — FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Un homme a été mis en examen pour meurtre dans le cadre de l’information judiciaire ouverte après la mort de Théo, adolescent retrouvé mort dans un local industriel désaffecté de Lens ( Pas-de-Calais) en 2018, une affaire qui avait suscité une forte émotion, a annoncé vendredi le parquet de Béthune.

Le 15 décembre, deux personnes ont été placées en garde à vue par les enquêteurs de la direction interrégionale de la police judiciaire dans le cadre de cette enquête menée pour séquestration et meurtre de mineur de moins de 15 ans, et l’une d’entre elles a ensuite été présentée à un juge et écrouée pour meurtre, a indiqué le procureur de République à Béthune, Thierry Dran, dans un communiqué.

Disparu en mai 2018

« L’intéressé a nié les faits en dépit des éléments recueillis à son encontre par les enquêteurs », ajoute Thierry Dran. Théo, un adolescent de 14 ans disparu depuis mai 2018, avait été retrouvé mort en novembre de la même année dans un local industriel désaffecté à Lens. Un groupe de jeunes qui visitaient le site difficile d’accès d’une ancienne boulangerie industrielle désaffectée, à quelques dizaines de mètres du domicile de Théo, avait découvert son corps.

L’adolescent avait disparu une nuit de mai, après une soirée en boîte de nuit. Cette affaire avait suscité une forte émotion dans le bassin minier. Un hommage lui avait notamment été rendu au stade Bollaert au cours d’un match du RC Lens.