Bouches-du-Rhône : Deux hommes mis en examen après un règlement de comptes à Arles

ENQUETE Deux hommes ont été mis en examen après un règlement de comptes à Arles en mai 2020

Mathilde Ceilles

— 

Les enquêteurs de la police judiciaire font des prélèvements après un homicide, à Marseille (archives).
Les enquêteurs de la police judiciaire font des prélèvements après un homicide, à Marseille (archives). — B. Horvat / AFP

Deux hommes ont été mis en examen ​et déférés après un règlement de comptes liés au trafic de stupéfiants à Arles, a appris 20 Minutes auprès de la procureure de Marseille Dominique Laurens. « Les faits d’assassinat seraient en lien avec un trafic de stupéfiants au sein de la cité des barriols à Arles », précise la procureure dans un communiqué. Ces hommes sont accusés d’assassinat en bande organisée, association de malfaiteurs, recel aggravé, dégradation par l’effet d’un incendie d’un véhicule et détention d’armes. Ces mises en examen sont en effet ordonnées au terme d’une enquête sur un règlement de comptes survenu à Arles en le 4 mai dernier.

Ce jour-là, un homme âgé de 45 ans est pris pour cible par des individus cagoulés armés à la sortie de domicile. L’homme est ensuite poursuivi à l’intérieur de sa maison avant d’être abattue sous les yeux de son épouse et de ses enfants. L’enquête dans cette affaire a conduit au placement en garde à vue de onze personnes. Cinq d’entre elles sont en cours de défèrement. La plupart des mis en cause sont originaires d’Arles et Marseille.