Confinement à Marseille : Des dizaines de verbalisations après des fêtes clandestines

CORONAVIRUS Les policiers sont intervenus dans le 5e et 13e arrondissements de Marseille pour mettre fin à des fêtes clandestines. Ni le port du masque ni le couvre-feu n’étaient respectés

Mathilde Ceilles

— 

Une fête étudiante (illustration).
Une fête étudiante (illustration). — G.Grigorov / TASS / Sipa

Les forces de l’ordre sont intervenues à plusieurs reprises à Marseille dans la nuit de jeudi à vendredi pour mettre fin à des fêtes clandestines, a appris 20 Minutes auprès de la préfecture de police des Bouches-du-Rhône. 

Les policiers sont intervenus dans un bar et salon de thé situé dans le 13e arrondissement, dans les quartiers Nord. Trente-six personnes ont fait l’objet de 72 verbalisations pour non-port du masque et non-respect du couvre-feu. Les organisateurs de cette soirée sont en cours d’identification. Des interventions ont eu lieu également dans le 5e arrondissement de Marseille pour mettre fin à « plusieurs fêtes étudiantes dans des domiciles privés ».