Côtes-d’Armor : Sept personnes interpellées après la saisie de plus d’un millier de faux billets

TRAFIC Les faux billets de 20 euros étaient écoulés chez des commerçants du coin

J.G.
— 
Illustration d'un faux billet de 20 euros.
Illustration d'un faux billet de 20 euros. — Gendarmerie nationale

La police de Saint-Brieuc, appuyée par la police judiciaire de Rennes, a démantelé un trafic de faux billets au début du mois dans les Côtes-d’Armor, rapporte Le Télégramme. L’affaire a démarré en novembre avec la recrudescence de plaintes de commerçants concernant des faux billets de 20 euros en circulation dans le département. Cela a débouché sur l’interpellation de sept personnes entre le 30 novembre et le 12 décembre, dont deux femmes issues de la communauté des gens du voyage. Chez elles, les policiers ont mis la main sur environ 24.000 euros en faux billets.

La marchandise provenait de Calabre, une région du sud de l’Italie où les deux femmes avaient séjourné cet été. Les faux billets étaient ensuite acheminés et écoulés en France avec l’aide de la mafia albanaise, précise le quotidien. Sur les sept personnes interpellées, quatre ont été placées en garde-à-vue et vont faire l’objet de poursuites judiciaires.