Confinement près d’Angers : Une centaine de verbalisations parmi les convives d’un mariage

COUVRE-FEU Entre 150 et 200 personnes s'étaient réunies pour célébrer un mariage, mercredi soir sur un terrain privé près d'Angers

Julie Urbach

— 

Illustration d'une patrouille de gendarmerie ici aux abords de Rennes.
Illustration d'une patrouille de gendarmerie ici aux abords de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

La fête battait son plein quand les gendarmes de la compagnie d’Angers se sont rendus sur ce terrain privé, à Saint-Sylvain d’Anjou ( Maine-et-Loire). Mercredi vers 17h, entre 150 et 200 personnes de la communauté des gens du voyage s’étaient donné rendez-vous pour célébrer un mariage. Les militaires, en patrouille dans le secteur, ont été alertés par un « flux anormalement élevé » de véhicules, dans cette zone rurale, indique à 20 Minutes la gendarmerie, confirmant une information de Ouest-France.

« Nous sommes entrés en contact avec l’organisateur de cette fête pour lui expliquer les enjeux dans le cadre du couvre-feu, mais aussi les risques que lui et les invités prenaient au regard du contexte sanitaire », indique le lieutenant-colonel Julien Andreau. Si les rassemblements de plus de six personnes sont interdits sur la voie publique, ils sont simplement déconseillés dans la sphère privée, et ce même si une procédure judiciaire peut être ouverte pour mise en danger de la vie autrui. Le non-respect du couvre-feu, par contre, expose les contrevenants à une amende de 135 euros.

Violation du couvre-feu et infractions au code de la route

Si quelques invités sont repartis avant 20h, la majorité d’entre eux, pourtant prévenus, ont continué à festoyer avant de repartir en voiture, plus tard dans la soirée. « Un dispositif de contrôle d’une trentaine de gendarmes a été mis en place aux abords du site, poursuit le lieutenant-colonel Julien Andreau. Au total, une centaine de contraventions ont été établies pour violation des mesures de couvre-feu ou infractions au code de la route. »