Onze personnes suspectées d'avoir pillé une boutique Moncler à Paris interpellées

ENQUETE Le parquet avait ouvert le 3 octobre une enquête pour vols aggravés après plusieurs vols commis dans des boutiques de luxe à Paris

Thibaut Chevillard

— 

Le pillage de la boutique Moncler n'a duré que quelques secondes
Le pillage de la boutique Moncler n'a duré que quelques secondes — DR

Onze personnes, dont trois mineurs, soupçonnées d’avoir pris part au pillage d'une boutique Moncler, ont été interpellées et placées en garde à vue ce mercredi, apprend 20 Minutes auprès du parquet de Paris, confirmant une information d' Europe 1. Les enquêteurs les soupçonnent également d’être impliquées dans d’autres vols commis dans des boutiques de luxe parisiennes.

Le parquet avait ouvert une enquête le 3 octobre dernier du chef de vols aggravés. Le dernier fait en date remonte au vendredi 11 décembre. Dans l’après-midi, une dizaine de personnes ont fait irruption dans une boutique de la marque Moncler, située boulevard Saint-Germain, dans le 6e arrondissement de Paris. Sous les yeux stupéfaits des vendeurs, qui ont pour consigne de ne pas intervenir dans ce genre de situation, elles se sont ruées sur les doudounes de la marque de luxe, avant de prendre la fuite en courant, moins d’une minute plus tard.

Cinq jours plus tard, après la diffusion dans la presse des images captées par la caméra de surveillance de la boutique, la police a donc interpellé onze jeunes, âgés de 17 ans à 18 ans, et vivant pour la plupart dans le 20e arrondissement de Paris, précise Europe 1. Des perquisitions ont été réalisées pour tenter de retrouver une partie de leur butin.