Grasse : En prison pour apologie du terrorisme, il met le feu à sa cellule et blesse quatre surveillants

VIOLENCES Les incidents ont eu lieu dimanche matin

M.B.

— 

Les faits se sont produits à la prison de Grasse (archive).
Les faits se sont produits à la prison de Grasse (archive). — Valery Hache afp.com

Les surveillants de la prison de Grasse ( Alpes-Maritimes) ont vécu un dimanche matin difficile. Vers 10 h, ils ont dû se rendre d’urgence dans la cellule d’un homme détenu pour apologie du terrorisme, où un incendie s’était déclaré.

A leur arrivée, l’individu, qui avait mis le feu à son matelas, « s’est jeté sur le premier surveillant et s’est mis à le frapper en plein visage » rapporte le site Actupenit.com, site du Syndicat national pénitentiaire Force ouvrière personnels de surveillance (FO Pénitentiaire).

Lors de l’intervention pour maîtriser le détenu, quatre agents de l’administration pénitentiaire sont légèrement blessés : un doigt cassé, une entorse au poignet et des ecchymoses, selon Actupenit.com.