Montauban : La mère de famille multipliait les crédits à la consommation sous de fausses identités

ESCROQUERIE Cette trentenaire en récidive a même usurpé l’identité de proches. Elle aurait détourné 120.000 euros

H.M.

— 

La suspecte aurait détourné 120.000 euros via de multiples comptes bancaires.
La suspecte aurait détourné 120.000 euros via de multiples comptes bancaires. — DENIS CHARLET afp.com

Elle a ouvert une quinzaine de comptes bancaires sous de faux noms puis contracté des dizaines de crédits à la consommation. La Dépêche du Midi dévoile dans son édition du jour qu’une Montalbanaise de 32 ans, mère de trois jeunes enfants, a été mise en examen jeudi pour «  escroquerie et usurpation d’identité » et placée en détention provisoire.

A la suite d’une enquête de police qui a duré plusieurs mois, la suspecte a été interpellée chez elle avec son compagnon, un enseignant. Ce dernier a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

Déjà condamnée pour les mêmes faits

Si la mère de famille, qui n’hésitait pas à emprunter à ses proches ses fausses identités, a pour sa part été écrouée, c’est non seulement parce qu’elle a reconnu les faits mais aussi parce qu’elle est en récidive légale. Elle a en effet déjà été condamnée il y a tout juste un an pour les mêmes faits. Selon le quotidien régional, pour la première affaire le montant des sommes détournées atteignait 500.000 euros. Cette fois l’escroquerie porterait sur au moins 120.000 euros.