Nantes : Un trio soupçonné d'une vaste arnaque à plus d'un million d'euros sur Le Bon Coin

ESCROQUERIE La brigade des affaires financières de Nantes a interpellé trois hommes, soupçonnés d'avoir berné au moins 138 personnes sur le célèbre site de petites annonces

J.U.

— 

Illustration Le Bon Coin
Illustration Le Bon Coin — Lionel Bonaventure AFP

Ils ont été présentés à un juge et placés sous contrôle judiciaire, jeudi. En début de semaine, trois hommes soupçonnés d’une vaste escroquerie à plus d’un million d’euros sur Le Bon Coin ont été interpellés à Nantes et en Vendée par les enquêteurs de la brigade financière de Nantes. D’après la police, les suspects auraient ouvert en ligne pas moins de 150 comptes bancaires à partir de documents récuperés auprès de particuliers, avec qui ils prenaient contact via le célèbre site Internet. Une première plainte avait été déposée il y a un an.

Les victimes, cherchant un logement ou un emploi, étaient séduites par des annonces attractives et envoyaient RIB et copies de leur pièce d’identité sans se douter de la supercherie.

Transferts vers le Bénin

En fait, ces documents permettaient ensuite aux escrocs d’usurper l’identité de ces personnes pour en arnaquer d’autres (138 ont été recensées) puis retirer des espèces ou procéder à des achats. Le préjudice total a été évalué à 1.388.000 euros, détaille la police.

« Lors des perquisitions, des biens achetés à l’aide des cartes bancaires obtenues frauduleusement étaient découverts ainsi que des documents bancaires des comptes ouverts en ligne », précise la police. Des bordereaux de transfert d’argent vers le Bénin ont aussi été retrouvés.