Pyrénées : Les gendarmes libèrent un chien coincé depuis deux nuits dans une barre rocheuse

HAPPY END Le chien de chasse était coincé dans les Hautes-Pyrénées, après avoir suivi un sanglier

B.C.

— 

Les gendarmes du peloton de gendarmerie des Hautes-Pyrénées ont sauvé un chien de chasse coincé durant deux nuits en montagne. (Gendarmerie nationale)
Les gendarmes du peloton de gendarmerie des Hautes-Pyrénées ont sauvé un chien de chasse coincé durant deux nuits en montagne. (Gendarmerie nationale) — PGHM 65

La chasse a tourné court le samedi 28 novembre pour un chien. Alors qu’il poursuivait un sanglier, il s’est aventuré sur une barre rocheuse du Pic Maleshores, à Estaing, dans les Hautes-Pyrénées. Et est resté coincé à 2.600 mètres d’altitude, son maître ne réussissant pas à le sortir du mauvais pas dans lequel il s’était fourré.

Prévenus, les militaires du peloton de gendarmerie de haute-montagne des Hautes-Pyrénées décident d’un commun accord avec le maître du chien d’intervenir dès que les conditions seraient remplies.

Le lundi matin, deux secouristes en séance d’entraînement sont donc intervenus sur place. Après une lente ascension jusqu’à la paroi rocheuse, à midi ils avaient réussi à arriver au niveau du chien. Après l’avoir sécurisé, ils l’ont redescendu en rappel. Amaigri, le chien lui a été content de retrouver son maître, et inversement.