Charente-Maritime : Un homme aurait tué sa femme avant de se suicider

FEMINICIDE Le mari aurait appelé sa fille pour avouer le meurtre de sa conjointe

C.C. avec AFP

— 

Illustration gendarmes
Illustration gendarmes — Mychele Daniau AFP

Ce sont les gendarmes de Rochefort qui ont fait la macabre découverte. Ce lundi, les deux membres d'un couple en instance de séparation ont été retrouvés morts dans le village ostréicole des Boucholeurs, sur la commune d’Yves près de Rochefort en Charente-Maritime. La piste d’un féminicide suivi d’un suicide est fortement privilégiée.

Selon une source proche de l’enquête, l’homme âgé de 65 ans, aurait tué son épouse âgée de 59 ans en début d’après-midi. Puis il aurait téléphoné « à sa fille pour l’informer de ce qu’il venait de faire et de son intention de se suicider ».

Le couple devait se faire pour régler des formalités au sujet de leur séparation

« L’enquête ne fait que démarrer mais on part sur une hypothèse de féminicide, suivi d’un suicide, a indiqué le parquet de La Rochelle. Le couple était séparé. Ils devaient se voir pour les formalités. » L’arme utilisée n’a pu être confirmée dans un premier temps, de source judiciaire.

Cette affaire porte à au moins 72 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP. En 2019, 146 femmes avaient été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, soit 25 de plus que l’année précédente, selon les chiffres officiels.