Confinement à Nîmes : Le gérant d’une discothèque accusé d’avoir ouvert son établissement interpellé

EPIDEMIE L’établissement était par ailleurs sous le coup d’une fermeture administrative

N.B.

— 

Des verres d'alcool, dans une discothèque (illustration)
Des verres d'alcool, dans une discothèque (illustration) — William Abenhaim/SIPA

Le gérant d’une boîte de nuit de Nîmes (Gard) a été interpellé et placé en garde à vue, vendredi : il est soupçonné d’avoir ouvert son établissement, malgré les mesures sanitaires qui l’interdisent, a appris 20 Minutes auprès d’Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes. Le suspect avait déjà été rappelé à l’ordre. La discothèque était par ailleurs sous le coup d’une fermeture administrative de trois mois.

Lors de l’arrestation du gérant, plusieurs personnes se trouvaient au sein de l’établissement, et consommaient de l’alcool, confirme le magistrat. Il devra prochainement s’expliquer devant la justice.