Loire-Atlantique : Un homme poursuivi pour avoir abattu ses deux cochons domestiques

ANIMAUX Il est convoqué devant le tribunal en janvier prochain pour «sévices graves commis envers un animal domestique»

J.U.

— 

Illustration d'un cochon vietnamien
Illustration d'un cochon vietnamien — REX Shutterstock/SIPA

Les deux pauvres bêtes ont été retrouvées mortes, dans un fossé, il y a une dizaine de jours. Un habitant de Saint-Philbert-de-Grandlieu (Loire-Atlantique) devra s’expliquer devant la justice, en janvier prochain, pour des « sévices graves commis envers un animal domestique », rapporte la gendarmerie. Cet homme est en effet soupçonné d’avoir abattu ses deux cochons vietnamiens, ces porcs nains de plus en plus recherchés non pas pour leur viande, mais pour leur compagnie.

Les enquêteurs ont pu remonter jusqu’au suspect après que le dépeçage des bêtes a révélé que les deux cochons, un mâle de 80 kg et une femelle de 60, ont été abattus d’une balle dans la tête à l’aide d’un fusil destiné à la chasse au grand gibier. L’homme, qui s’est dit débordé par la présence de ces animaux de compagnie, a reconnu les faits. Voulant s’en débarrasser, il a expliqué ne pas avoir trouvé d’autre issue que de les abattre.