Gers : Un homme sauvé d'une crise cardiaque grâce à un « bon samaritain »

MIRACLE Alerté par l'application Staying Alive, ce pompier volontaire en arrêt maladie a pu intervenir rapidement et a sauvé la victime

J.R.
— 
Illustration pompiers
Illustration pompiers — Beatrice Colin

Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.

gestes de premiers secours

Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.

Castelnau d’Auzan

Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.

Gers

Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.


Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.

application Staying alive

Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.


Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.


Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.


Grâce aux gestes de premiers secours, un homme de 67 ans a pu être sauvé. Mercredi soir, les pompiers du centre d’incendie et de secours de Castelnau d’Auzan, dans le Gers, ont été appelés pour venir en aide à ce sexagénaire, victime d’un arrêt cardiaque.

Le temps que les pompiers arrivent sur les lieux, des témoins présents sur place ont réalisé les premiers gestes de survie, conseillés par téléphone par les secours. Mais c’est surtout l’intervention d’un « bon samaritain », prévenu par l’application Staying alive, qui a permis à la victime de s’en sortir.

Pompier en arrêt maladie

Ce sauveur inespéré a été alerté de cette urgence médicale par l’application et s’est rendu au chevet du sexagénaire. « La victime venait de faire un mouvement respiratoire à mon arrivée. J’ai retiré le coussin sous sa tête pour libérer ses voies aériennes, pris son pouls radial, et je l’ai placée en position latérale de sécurité après sa reprise d’activité ventilatoire bruyante mais présente », raconte-t-il.

Sapeur-pompier volontaire de la caserne de Castelnau d’Auzan, actuellement en arrêt maladie, il avait téléchargé cette application un an avant. C’est la première fois qu’il a été sollicité, avec succès. Grace à ces gestes, la victime a repris une activité cardiaque et ventilatoire avant l’arrivée des pompiers.